La crise COVID est-t-elle un accélérateur durable d’innovation en santé mentale ? Joséphine DE CASANOVA nous éclaire.

MANAGER SANTÉ, 27/08/2021

Partagé par : 

Équipe Beesens

La crise COVID est-t-elle un accélérateur durable d’innovation en santé mentale ? Joséphine DE CASANOVA nous éclaire.

" Selon l’OMS, environ 25 % de la population mondiale est touchée dans sa vie par un trouble mental, figurant au troisième rang des maladies les plus fréquentes après le cancer et les maladies cardiovasculaires.

En France, 23 milliards d’euros de remboursements (médicaments, soins, arrêts de travail) sont chaque année consacrés à la santé mentale, soit le premier poste de dépense de l’Assurance Maladie. Quant au coût du mal être au travail, il est estimé à 12 600 euros par salarié et par an[1].

La crise sanitaire liée au Covid-19 a fortement aggravé le phénomène et révélé les défaillances de la prise en charge. Car la santé mentale fait figure de parent pauvre du système de soins français[2], en raison notamment de difficultés d’accès à l’offre de soins et au remboursement, mais aussi à cause de la stigmatisation qui entoure la santé mentale..." Lire la suite