Elargissement du financement de la télésurveillance dans le diabète et l'insuffisance cardiaque (JO)

Elargissement du financement de la télésurveillance dans le diabète et l'insuffisance cardiaque (JO)

"Un arrêté publié au Journal officiel a élargi les critères d'éligibilité des patients aux expérimentations de financement de la télésurveillance médicale du programme Etapes dans le diabète et l'insuffisance cardiaque.

Pour rappel, l’article 54 de la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018 a reconduit le programme Etapes (expérimentations de télémédecine pour l'amélioration des parcours en santé) pour une durée de quatre ans (2018-2022). Ces expérimentations portent sur cinq pathologies: l'insuffisance cardiaque, l'insuffisance rénale, l'insuffisance respiratoire, le diabète et les prothèses cardiaques implantables.

L'arrêté abroge le précédent texte publié en octobre 2018 et comprenant les cahiers des charges précisant le cadre des expérimentations et les rémunérations prévues pour les professionnels, et publie de nouveaux cahiers des charges.
Les changements portent sur la télésurveillance des patients diabétiques et des patients souffrant d'insuffisance cardiaque.

Ils consistent à intégrer jusqu'à la fin du programme, soit en 2022, les dérogations qui avaient été décidées au début de la crise sanitaire liée au Covid-19 et qui devaient perdurer uniquement jusqu'à la fin de l'état d'urgence sanitaire, comme l'expliquait la direction générale de l'offre de soins (DGOS) à APMnews/TICsanté fin novembre..." > Lire la suite

Partagé par : Beesens TEAM , le 07/03/2021

Enrichi par : Beesens TEAM

Sur le même sujet