L'article 51 aidera t-il les professionnels de santé à trouver les pratiques les plus efficientes de télésanté ?

L'article 51 aidera t-il les professionnels de santé à trouver les pratiques les plus efficientes de télésanté ?

"Lancées par la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, les expérimentations relevant de l'"art.51" ont pour objectif d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des modes de financement inédits. Le récent rapport au parlement pour l'année 2020 fait état de 14 projets de télémédecine en cours d'expérimentation : 2 concernent la téléconsultation (TLC), 5 la téléexpertise (TLE) et 7 la télésurveillance médicale (TLSU). A la fin 2020, 33 projets étaient encore en cours d'instruction et 19 avaient été rejetés. Sur la totalité des 66 projets de télésanté déposés depuis 2018, 13 concernent la TLE, 3 le télésoin (TLsoins), 19 la TLC et 31 la TLSU.
Un des facteurs clés de réussite d'un projet de télésanté est l'organisation professionnelle. Des organisations innovantes sont nécessaires, s'appuyant sur de nouveaux modes de financement car la délivrance de soins se fait de plus en plus souvent dans un parcours pluriprofessionnelle coordonné.
Nombreux sont les professionnels de santé médicaux qui estiment que les pratiques de télémédecine ont du mal à se fondre dans les organisations traditionnelles. Souvent, ces nouvelles pratiques sont vécues comme une charge de travail supplémentaire, sans que celle-ci soit attractive sur le plan financier pour le médecin libéral. La tentation est aussi grande d'inventer ses propres pratiques de soins à distance, comme cela a été constaté pour la téléconsultation au cours de la période épidémique de la covid-19..." > Lire la suite

Partagé par : Beesens TEAM , le 16/02/2021

Enrichi par : Beesens Teams

Sur le même sujet