Endométriose : diviser par 10 l’errance diagnostique grâce à l’intelligence artificielle

pourquoidocteur, 23/01/2021 / Partagé par : Beesens TEAM , le 24/01/2021
Endométriose : diviser par 10 l’errance diagnostique grâce à l’intelligence artificielle

"Alors que les femmes atteintes d'endométriose mettent en moyenne 8 ans avant d'être diagnostiquées, une nouvelle plateforme de santé numérique devrait permettre d’écourter ce délai avant un parcours de soins.
EndoZiwig, une nouvelle plateforme de santé numérique, va bientôt permettre de faciliter et d’écourter le parcours de soin des femmes atteintes d’endométriose. Le but est de diviser par 10 l’errance diagnostique des patientes, qui dure aujourd’hui huit ans en moyenne.
Développée par une PME lyonnaise, en collaboration avec la Société de chirurgie gynécologique et pelvienne (SCGP), EndoZiwig combine l’expertise médicale de professionnels de santé spécialistes de l’endométriose et une technologie de pointe basée sur l’intelligence artificielle...." > Lire la suite

Partagé par : Beesens TEAM , le 24/01/2021

Sur le même sujet